Télévente BPO MANAGERS centre d'appel Tunisie

La télévente dans un centre d’appels La réussite d’une bonne négociation par un télévendeur nécessite une préparation complète au niveau de l’argumentation, la préparation de la stratégie, les questions a poser, la réponse aux objections, le tout en suivant un schéma bien défini dans un ordre logique , et d’une manière harmonieuse qui fera de lui plus convaincant et plus crédible.

La phase « contact »

Etre souriant, poli et courtois, en émission d’appels, sont les principaux qualités qui favorisent un bon relationnel avec l’interlocuteur, et se sont les premières impressions qui conditionnent la qualité et la durée de l’appel.

La phase « connaitre »

Cela consiste la présentation de sois et de sa société, et d’évoquer le cadre de l’entretient. Pour être certain de proposer la bonne solution ou le bon produit, pour être crédible dans ces propos, le télévendeur a le rôle d’expert pour réaliser un diagnostic pour adapter les arguments aux motivations du prospect, cela nécessite l’utilisation de questions fermées pour récolter les informations nécessaires et des questions ouvertes pour ouvrir le dialogue.

La phase « comprendre »

L’écoute active est une marque l’intérêt qu’on apporte au prospect, ca vise a connaitre tout les éléments et pouvoir exposer une offre, en reformulant, ca va permettre par la suite de dissiper la crainte d’être mal compris, de clarifier le sens des propos , et surtout donner du poids aux argumentations .

La phase « convaincre »

L’argument est une caractéristique que chaque télévendeur transforme en bénéfice pour le client. Avant la réponse aux objections, pour gagner la confiance de l’interlocuteur, on doit montrer sa compréhensions vis-à-vis des raisons d’un quelconque refus, d’utiliser les arguments adéquats et de cibler au mieux ses besoins en visant à valoriser l’offre ou la proposition, ce qui fera un impact positif sur ces décisions.

La phase « conclure »

A partir du moment ou l’interlocuteur trouve les solutions adaptés a ses besoins, qu’on s’intéresse a ce qu’il recherche, et qu’on apporte les meilleures offres, les hésitations seront écartés et un climat de confiance s’installe, ce qui va permettre d’avoir une suite favorable aux propositions allant jusqu’a conclure lui-même l’affaire.

La phase « conserver »

L’enjeu est de taille, un client satisfait ; c’est un client qui revient, que se soit à travers une bonne gestion du portefeuille ou l’augmentation du chiffre d’affaire, cela mène tout droit vers une image de marque que l’entreprise doit conserver.